Tél. 01 84 19 30 86
Contactez-nous

Le concours d’auxiliaire de puériculture

Le concours d’auxiliaire de puériculture comprend deux niveaux d’épreuves : une épreuve écrite qui, si réussie, donne accès à l’épreuve orale qui réussie à son tour validera l’entrée en institut de formation. Les concours ont lieu chaque année.

Conditions d’admission

Le candidat doit être âgé de 17 ans au moins à la date d’entrée en formation sans limite d’âge supérieur.
Textes de référence : Arrêté du 16 janvier 2006 et l’arrêté du 28 septembre 2011 modifiant l’arrêté du 16 janvier 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture

Épreuves de sélection

Épreuve écrite d’admissibilité (aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter à cette épreuve)

Sont dispensés de l’épreuve écrite de culture générale :

  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national des certifications professionnelles, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu ;
  • les étudiants ayant suivi une première année d’études conduisant au diplôme d’État d’infirmier et n’ayant pas été admis en deuxième année.

L’épreuve écrite se décompose ainsi :

1- une épreuve de culture générale, en lien avec le domaine sanitaire et social, comprenant deux parties et d’une durée de deux heures :

  • première partie : à partir d’un texte de culture générale d’une page maximum et portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social, le candidat doit : dégager les idées principales du texte ; commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum. Cette partie est notée sur 12 points et a pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat.
  • deuxième partie : une série de dix questions à réponse courte :
    • cinq questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine ;
    • trois questions portant sur les quatre opérations numériques de base ;
    • deux questions d’exercices mathématiques de conversion.

Cette partie a pour objet de tester les connaissances du candidat dans le domaine de la biologie humaine ainsi que ses aptitudes numériques. Elle est notée sur 8 points. Cette épreuve de culture générale est évaluée par des puéricultrices, formatrices permanentes dans un institut de formation d’auxiliaires de puériculture ou dans un institut de formation de puéricultrices ou par des personnes qualifiées.

2- un test ayant pour objet d’évaluer les aptitudes suivantes :

  • l’attention ;
  • le raisonnement logique ;
  • l’organisation.

Cette épreuve, d’une durée d’une heure trente, est notée sur 20 points et sa correction est assurée par des formateurs permanents dans un institut de formation d’auxiliaires de puériculture ou dans un institut de formation de puéricultrices ou par des personnes qualifiées.

Épreuve orale d’admission

L’épreuve orale d’admission, notée sur 20 points, est évaluée par :

  • un directeur d’un institut de formation d’auxiliaires de puériculture ou d’un institut de formation de puéricultrices ou d’un institut de formation en soins infirmiers ou une puéricultrice, formateur permanent dans un institut de formation d’auxiliaires de puériculture ou dans un institut de formation de puéricultrices ou dans un institut de formation en soins infirmiers ;
  • une puéricultrice ayant une expérience minimum de trois ans ou un infirmier en fonction d’encadrement. Ces deux personnes exercent dans un service ou une structure accueillant des élèves auxiliaires de puériculture en stage.

Elle se divise en deux parties et consiste en un entretien de vingt minutes maximum avec deux membres du jury, précédé de dix minutes de préparation :

  1. présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponse à des questions. Cette partie, notée sur 15 points, vise à tester les capacités d’argumentation et d’expression orale du candidat ainsi que ses aptitudes à suivre la formation ;
  2. discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’auxiliaire de puériculture. Cette partie, notée sur 5 points, est destinée à évaluer la motivation du candidat.

Une note inférieure à 10 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire.